Organisme de formation agréé par arrêté ministériel du 10.08.2016

Dossier Psychothérapie

La chambre des députés a voté le 20 mai dernier la Loi portant création de la profession de psychothérapeute. Cette Loi a été publiée au Mémorial le 21 juillet et est entrée en vigueur le 24 juillet 2015. Le texte intégral de cette Loi peut être téléchargé ici.

Le Conseil d’Administration de la Société Luxembourgeoise de Psychologie (SLP) a participé aux débats qui ont animé l’élaboration de cette Loi, en envoyant des avis officiels au Conseil d’État et à la Commission parlementaire de la Santé. Les avis sont téléchargeables sous les liens suivants :

Ladite Loi prévoit la création d’un conseil scientifique dont l’objectif est de définir les méthodes de psychothérapie reconnues au Luxembourg, de participer à l’élaboration du curriculum de formation au Luxembourg, de fournir de son propre chef ou à la demande du ministre des avis sur toutes les matières en relation avec la psychothérapie au Luxembourg et de participer à la procédure de reconnaissance des diplômes, certificats ou autres titres étrangers relatifs à la profession de psychothérapeute et à la formation psychologique de base.

Conformément à l’article 6, le conseil scientifique sera composé de quatre psychothérapeutes, dont deux détenteurs d’un master en psychologie, deux détenteurs du titre de formation de médecin, d’un représentant de la discipline « psychologie » de l’Université du Luxembourg, d’un médecin spécialiste soit en psychiatrie soit en psychiatrie infantile soit en neuropsychiatrie.

Le Conseil d’Administration de la SLP a sollicité son groupe de travail « Psychothérapie » à élaborer un profil idéal de psychologues à nommer dans ce conseil scientifique. La SLP a adressé en date du 9 juin la proposition de profil au collège médical et a reçu une réponse positive en date du 24 juin 2015 (voir lettre définition du profil envoyée au collège médical).

Le Conseil d’Administration de la SLP a invité ses membres à postuler comme candidat au sein du conseil scientifique (voir la lettre envoyée aux membres à ce sujet). Les candidats retenus et proposés par le Conseil d’Administration de la SLP au collège médical et nommés par la Ministre de la Santé sont les collègues suivants :

  1. Dr Nathalie KIPGEN (Centre François Baclesse)
  2. Dr Gilles MICHAUX (Zitha Gesondheetszentrum)

Le remboursement des actes psychothérapeutiques est la suite logique de cette Loi et c’est dans cet esprit que le Conseil d’Administration de la SLP a entamé des pourparlers visant la négociation des actes psychothérapeutiques et leur tarification avec la CNS. Deux pistes de travail sont actuellement étudiées :

a) Création d’un regroupement des associations œuvrant dans le domaine de la psychothérapie et ayant des psychologues parmi leurs membres, dans le but de constituer un groupement représentatif des psychologues-psychothérapeutes en vue des négociations avec la CNS ;

b) Demande de collaboration avec l’AMMD en intégrant dans leurs missions la représentativité des intérêts des psychologues en matière de tarifications psychothérapeutiques auprès de la CNS (la demande faite à l’AMMD peut être téléchargée ici)

Depuis le 10 août 2015, date de publication du règlement grand-ducale fixant la procédure à suivre pour obtenir l’autorisation d’exercer la profession de psychothérapeute, les membres psychologues qui respectent les critères d’admissibilité à la fonction de psychothérapeute, sont priés de constituer leur dossier et de l’envoyer au service responsable auprès du Ministère de la Santé. Le règlement en question et les formulaires nécessaires à la constitution du dossier sont téléchargeables ici.

État d’avancement des travaux de la SLP jusqu’au 9 novembre 2015.

icon-facebookicon-twittericon-linkedin

Copyright © SLP - project by Addedsense - photo credits